Apprendre une langue étrangère quand on est adulte

Apprendre une langue étrangère est excellent pour le cerveau, mais le manque de temps, l’excuse selon laquelle nous sommes trop âgées ou nulles en langues entament souvent notre motivation. Bonne nouvelle : il n’est jamais trop tard pour apprendre et contrairement aux idées reçues tout adulte en a les capacités.

apprendre langue etrangere adulte

De plus, un apprentissage régulier de dix minutes par jour suffit pour bien maîtriser un langage. Alors finit les excuses et plongez vous dans une nouvelle culture !

Apprendre une langue permet de réduire les risques de maladie d’Alzheimer

Alzheimer est un fléau qu’il est difficile d’enrayer et s’il existe quelques méthodes pour retarder l’apparition de cette maladie, l’apprentissage d’une langue étrangère en est une. Le cerveau, qui fonctionne comme un muscle gagne en agilité et un entraînement régulier retarde les risques de déclin cognitif.

L’activité intellectuelle qu’est la pratique d’une langue dynamise le réseau des neurones et garde le cerveau en bonne santé. Les personnes bilingues pratiquant deux langues au quotidien pourraient retarder les risque d’Alzheimer de quatre à cinq ans.

En plus de réduire le risque de maladies cognitives, l’apprentissage d’un langage permet de prendre des décisions plus rationnelles. Le principe est simple, quand vous réfléchissez dans une langue différente, vous êtes moins émotive et donc plus rationnelle.

Mais je suis nulle en langue !

Il est commun de penser que certaines personnes sont douées pour les langues … et généralement vous avez tendance à dire que vous êtes dans la catégorie de celles qui sont nulles !

Oubliez tous vos préjugés. Si l’on ne peut pas nier que certains ont plus de facilité ce n’est en général qu’une question de temps et de motivation. Si vous le voulez, vous viendrez à bout de n’importe quelle langue.

Il n’y a pas non plus de langues impossible à apprendre. Bien sûr nous sommes d’accord vous comprendrez plus vite l’Italien que le Japonais, mais il y a aussi des bonnes surprises : l’alphabet Coréen où Russe qui semblent très complexes sont en réalité les plus simples. Les lettres s’apprennent en seulement trente minutes et vous pouvez commencer à lire dès le premier jour !

Tout n’est qu’une question d’habitude

Le manque de temps est le facteur qui démotive le plus. Pourtant pas besoin d’y passer des heures. Scientifiquement, consacrer dix minutes par jour à apprendre une langue est suffisant, le plus important étant de le faire de manière régulière.

De plus, avec très peu de vocabulaire, vous pouvez atteindre un niveau basique très rapidement. Cinq cent mots suffise pour bien s’exprimer et un natif utilise environ 5000 mots quotidiennement. En l’espace de trois ou quatre mois en étudiant seulement dix minutes tous les jours de nouvelles portes s’ouvrent à vous !

Dernier argument et pas des moindres, la pratique d’une langue étrangère active la zone du bien-être dans le cerveau : le striatum ventral qui est normalement en activité lorsque l’on mange du chocolat ou du sucre ! L’apprentissage est donc intimement lié au plaisir. Alors quelque soit votre âge, n’hésitez pas à tenter l’expérience pour faire du bien à votre cerveau et vous faire du bien tout court !

D'autres articles à découvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *